Far Plain, ma révélation métal de l’année

Chers Amis,

Je sais que vous êtes nombreux…

J’ai décidé, une fois n’est pas coutume, de vous parler d’amis.

« Comment ça, c’est quoi cette histoire, il débloque?  » .

Jusqu’à maintenant, j’ai toujours évité de parler de mes amis zikos, ou de publier un post promotionnel à l’égard de certains d’entre eux, par peur de perdre mon objectivité.

Mais cette fois-ci, exceptionnellement, je me lance. Oui, je saute le pas car Far Plain sort « Human Forbidden » , son deuxième album… « quoi son deuxième album? »

Oui, le premier, « Portae Lucis » ,  fut une galette assez goûteuse. Je me souviens en avoir parlé avec l’un des guitaristes (Guillaume alias Destructor) et lui avoir dit: « ça manque de riff, ça n’est pas assez affirmé, mais c’est bon ». Le son final du mix manquait de lourdeur, de présence. Cela n’enlève rien à la qualité des chansons.

Faisons les présentations, Far Plain est composé de quatre membres:

  • Will Attewell : Vocals, Guitars
  • Guillaume Jockey : Guitars
  • Fred Beauvais : Drums
  • NùN: Bass

Concernant « Human Forbidden » , voilà ce que je peux vous dire pour vous donner envie d’écouter.

Chaque année, j’attends l’album qui tournera très régulièrement dans mon iPhone. Vous savez, ce genre d’album qu’on écoute de manière obsessionnelle qui provoque une poussée d’adrénaline qui nous donne envie de déplacer des montagnes (je m’emporte, mais c’est un truc de ce genre). Et bien Far Plain est sur ce chemin. Quel album!!!!!

Je trouve ce groupe ambitieux.

Il n’y a pas beaucoup de place pour le Metal/Rock en France, ce style est la dernière roue du carrosse musical français, pour diverses raisons:

  • Les métaleux sont des beaufs
  • Les métaleux ne sont pas bancables
  • Les métaleux font des solos de guitares
  • Les métaleux sont hasbeen
  • Les métaleux ont les cheveux longs et gras
  • Les métaleux enfilent des jeans slim avec des Nike air Force (coucou Destruct)
  • Les métaleux préferent la bière au vin
  • Les métaleux hurlent avec deux doigts en l’air quand ils sont contents
  • les métaleux hurlent en te faisant un doigt lorsqu’ils sont « véneres » pas contents
  • Les métaleux crient wazaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa (son gutural) sans aucune raison

Mais soyons sérieux deux minutes, la musique est un « art » (mineur comme le disait Gainsbourg), en écouter provoque des émotions ou non, chaque avis exprimé est subjectif. Il faut laisser sa chance aux groupes de trouver leur public. Far Plain, c’est une bande de potes qui s’amuse. Ils sont très généreux dans leur démarche musicale.

Dès ma première écoute, j’ai été supris par l’efficacité des riffs, les mélodies sont très pertinentes et entrainantes, la mise en place impressionante, les riffs de guitares synchrones avec la grosse caisse de batterie. Nous avons clairement affaire à une grosse section rythmique (la basse et la batterie sont très présentes), les guitares sont affirmées, grasses sur les riffs et très nettes sur les solos. Pour comparaison ou référence, cela m’a rappelé certains albums: « Black Album » de Metallica, « Euthanasya » de Megadeth et « Black gives way to blue » de Alice In Chains.

Très vite, j’ai remarqué certaines influences provenant de la scène  métal, rock, grunge et même pop. Cela va de  Soundgarden à Alice In Chains en passant par Nirvana, Metallica, Megadeth…

A mes yeux (oreilles) ces musiciens sont très ouverts, ils explorent la musique, se laissent porter par leur plaisir et leur désir. A l’arrivée ils m’ont emmené avec eux, dans leur univers.

Aujourd’hui, vous pouvez les écouter Ici ou

Et surtout, ils seront en live au Batofar le 4 juin à partir de 19h.

Posté le Mercredi 1 juin 2011 à 9:04 par Ab'Fab

Réagissez et laissez votre commentaire