Plagiat, à qui le tour?

Dans série plagiat, nous continuons avec les Guns’n Roses:

Deux labels indépendants ont décidé de poursuivre les Guns N’ Roses et le groupe Universal musique. La chanson « Riad n’ the bedouins » reprendrait des passages de deux compostions de l’artiste allemand Ulrich Schnauss: « Wherever you are » et « A strangely isolated place » . Les deux labels réclament un million de dollars de dommages.

Ma stupéfaction a été assez grande à la lecture de cette information, sur le site de Rolling Stone Magazine. Mais très vite, je me suis souvenu que G N’ R n’était plus le groupe que j’avais tant aimé, et ce pour plusieurs raisons:

  • Le seul membre ayant été capable de supporter les crises récurrentes de William Axl Rose depuis la naissance du groupe fut W.A.R lui même.
  • D’autre part, la gestion du groupe et de l’égo de chacun des membres a été fragilisée par leur dépendance à l’alcool, la cocaïne, j’en passe et des meilleurs.
  • Enfin, il aura fallu attendre 15 ans entre la sortie de « Spaghetti incident » (1993) et  celle de « Chinese democracy » (2008), 15 ans pendant lesquelles les turpitudes du groupe, jusqu’à sa décomposition, n’auront pas échappé à la presse people et la presse musicale. Sans oublier la rubrique judiciaire avec les différents procès intentés par les membres, à tour de rôle, afin de désigner le propriétaire du nom « Guns N’ Roses » et des chansons. Sans réelle surprise le grand vainqueur de cet épisode fût le charismatique W.A.R.

Et oui, pendant que ce cher Axl se laissait happer par sa paranoïa, son narcissisme et sa mégalomanie, les anciens membres du groupe ont continué leur chemin. Matt Sorum, Duff Mckagan et Slash ne se sont pas reposés sur leurs lauriers.

Dès 1995 Slash sort son premier album solo Slash’s Snakepit « It’s five o’clock somewhere ».Il est accompagné de Gilby Clark (guitare), Matt Sorum (Batterie), tous deux ex Guns, de Mike Inez (bassiste de Alice In chains) et d’Eric Dover (Chant). « Ain’t life grand » sort en 2000 sous la même entité mais avec d’autres musiciens pour accompagner Slash. En 2004 et 2007, il sort « contraband » puis « Libertad » avec  Velvet Revolver dont le line up comprend Matt Sorum, Duff Mckagan, Dave kushner et Scott Weilland.

Vous constaterez que je n’ai pas détaillé la carrière de chaque membre, je me suis attardé sur les plus emblématiques et charismatiques.

Encore une fois, je constate que les musiciens qui s’attardent sur le traitement de leur image et qui ne vont pas à l’essentiel s’égarent. La justice nous dira si il y a réellement eu plagia. Mais quelque soit le résultat, on peut déjà dire que la médiocrité de   »Chinese democracy »  est venue entériner la mort du groupe Guns N’ Roses.

Posté le Mercredi 7 octobre 2009 à 12:40 par Ab'Fab

Réagissez et laissez votre commentaire